Fascination


 
AccueilPortailFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Avant la chasse (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystale Aurora

avatar

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 25
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Avant la chasse (pv)   Sam 29 Nov - 13:14

Les rues de Forks étaient désertes. En même temps il commençait vraiment à faire dans cette petite vile de la péninsule d’Olympique. Pourtant il n’était pas encore très tard, dix heures venait à peine d’être sonné aux horloges. Le ciel était couvert d’une épaisse couche de cotons gris cachant les étoiles et même un croissant de lune totalement faiblard. Il avait plus quelque heure plus tôt et les sols étaient donc mouillé, humides et parsemé d’énorme surface noire qui laissait parfois apparaitre une étincelle quand il advenait qu’un nuage laissa une étoile respirée quelque seconde.

L’odeur de la pluie était celle qui prédominé le plus ce soir. Une jeune fille maigrichonne n’ayant pas plus de 17 ans à première vu sortit d’un bâtiment de briques rouges vêtu d’une jupe noir arrivant jusqu’au dessus des genoux et au dessous des collants noirs laissant pourtant voir que la peau au dessous été d’une blancheur de lait et chaussé de petit bottine plate arrivant eux sous les genoux. Cette jeune fille porter aussi une chemise de soie d’un rouge sombre a longue manche et au dessus un manteau noir arrivant au même niveau que la jupe et dénoué.

Elle marcha vers le centre de la ville en passant par des petites rues. Elle marchait vite et sans faire de bruit. Même les flaques d’eaux refusées d’émettre le moindre bruit quand la semelle d’une des bottines venait à ébranlé sa surface lisse et sombre. Elle passait successivement dans des rues assez éclairé a des rues peux éclairés. C’est alors que les odeurs d’eau et de pluie furent troublées par d’autre nouvelle odeur alors qu’elle approcher d’une petite avenue. Elle ni fit pas attention de toute façon elle ne devait vite aller ébranlé sa soif sinon ce serait c’est humain qui servirait de repas. La jeune fille continua son chemin et passa dans un était rue éclairé d’un seul lampadaire a la lumières blanches. Les traits de la jeune fille était fin et sa peau d’une blancheur de craie. Des longs cernes violets courraient sous ses yeux d’un noir de jais, de ténèbres parsemées de quelques flammes rougeâtres de l’enfer. Les cheveux de la jeune fille blond presque blanc cascadé dans son dos et battée l’air sen un bruit et avec grâce. C’est alors qu’elle se fixa et regarde derrière elle. Elle sentait les odeurs se rapprocher, la suivait. Elle pouvait les semé facilement ceux qui était derrière elle mais il y avait déjà un autre juste au bout de la rue qui lui barrait le passage. Elle retint son souffle. Et se retourna pour voir arriver deux autres humains. Elle ferma les yeux et se contrait a ne pas respirait de toute façon elle n’en n’avait pas besoin. C’est alors qu’un des humains s’approcha avec un sourire beat sur les lèvres la jeune fille ne bougea pas et rouvrit doucement les yeux. L’humain été assez grand avec une musculature imposante et on voyer un couteau briller dans sa main. Un couteau d’aucune utilité face à Crystale.

Il parla alors sur un ton moqueur et amusé :

Alors ma jolie, Tes parents te laisse sortir comme ça tard la nuit ? Et de plus dans de petites rues. Nenni nenni tu n’aurais pas fugué j’espère ?

Crystale ne dit rien et ne bougea ni une paupière ni ne fit entrer l’air dans ses poumons. Elle aurait très bien put très vite se débarrassé d’eux. Sans leur faire pour autant du mal. Mais pas a cet instant. Pas en ayant un soif aussi …. Sinon …

Il se rapprocha et Crystale fit un pas en arrière pour le protéger lui. Les amis ricanés et celui dans son dos se rapprocha. Si elle pouvait s’empêcher de respirer elle ne pouvait s’empêcher d’entendre le sang parcourant les veines de ses sots et leurs cœur battre chaleureusement.

Celui qui avait parlé s’approcha lui aussi au point de n’être plus qu’a deux mètre de Crystale. L’autre lui resté en arrière. Crystale ne lui jeta pas un regard. Même pas un pensé. Soudain elle entendit un autre cœur battre. Et il battait plus vite que ceux des trois présents venant dans la direction de celui resté en retrait. C’est alors qu’elle y risqua un regard et vu celui-ci se faire assommer sans sonorité. Il ne tomba pas au sol car celui qui venait de porté le cou le rattrapa afin de ne pas attirait l’attentions des deux autres qui la fixait avec un goutte de bave aux lèvres. Celui qui semblait être le chef de trio parla de nouveau :

Ben alors ma jolie, t’as perdu ta langue ou tes parents ton dit de parler au inconnu. En plus fait nous entendre ta voix pour voir si elle s’accorde avec se jolie visage.

Crystale concentra ses efforts pour faire abstraction des quatre cœurs qui battaient dans les parages maintenant. Crystale répondit donc afin de se contraindre à s’occuper autrement qu’avec la pensé de la soif qui brûlait sa gorge. Elle parla pourtant avec une voix d’un soprano exquis comme des tintements de clochette de cristal

Je n’ai pas fugué je cherché juste a rentré chez moi et je me suis perdu. Mais je crois que je sais ou je suis maintenant. Si vous voulez m’excuser je crois que mes parents doivent être inquiet.

*autant jouer le jeu.*

Elle marcha alors en direction de celui qui tenait le couteau et essaya de le contournais mais il s’interposa en disant

Par pas déjà ma jolie, on te ramènera après nous si tu veux mais d’abord on va jouer un peu.

Crystale se figea elle vit celui qu’avait assommé le troisième des sots venir vers les deux autres afin de la « secourir ». Il était totalement givré aussi cet humain. Il n’avait surement pas vu que ce gros nigo de chef de bane gamin possédé une armes pour son espèce. Crystale se devait donc de réagir avant que le sang ne coule. Si sa advenait elle ne pourrait plus du tous se contrôler.

Elle bondit donc sur le chef de la bande avec une grâce déconcertante et lui cassa le bras en faisait un sorte de petit clef, afin e ne pas attirait les soupçons du « héros » et le brisa. Celui-ci poussa un cri déchirant et le sauveur se figea dans sa course au sauvetage. Déjà Crystale avait l’autre idiot sur elle. Elle l’évité avec un facilité déconcertante et se posta face a lui avec un visage impassible et un regard de tueur. Elle se posta ensuite prés de celui qui avait maintenant le bras cassé et en provoquant le deuxième du regard arçonna a son chef un coup de poing contrôler au niveau de la tête afin de l’assommer et a ses fin donner l’exemple et il s’enfuit en courant.

Crystale sans se retournais annonça ensuite :

C’est bon tu peux te montrer.

A l’attention de l’humain et elle se tourna dans sa directions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Cassidy

avatar

Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Avant la chasse (pv)   Sam 29 Nov - 14:05

Non mais quelle idée d'aller à une répétition à 21h du soir ? La prochaine fois, c'était clair, Killian n'accepterait plus aucune réunion de son groupe à une heure aussi tardive. Le jeune homme sortait d'une maison, après avoir dit au revoir à d'autres des membres de son groupe, en partant seul dans une direction, celle qui le mènerait chez lui. Il était tard, très tard, mais bon, ça faisait 13 ans qu'il habitait à Forks désormais, il connaissait les moindres recoins de la ville, et il n'était plus un gamin de 5 ans idiot et vulnérable.
Sa guitare sur son dos, sa veste en cuir fermée jusqu'au maximum, les mains dans les poches de son jean délavé, Killian arpentait les rues de Forks, en marchant presque automatiquement, empruntant des rues étranges, la nuit qui, tombée rapidement, rendait l'atmosphère angoissante. La Lune éclairait peu quand il passait en dessous des arbres, le faisant se sentir plus sombre que toutes les chansons qu'il aurait pu composé. Tout ce qu'il voulait maintenant, c'était de rentrer chez lui, se mettre au chaud, boire un café devant une émissions débile de n'importe quelle chaîne télévisée. Et les rumeurs étranges des femmes au foyer n'arrangeait pas ses pensées tourmentées. D'après certaines, il paraîtrait que des personnes de leurs entourages respectifs se seraient senties suivies, et que même d'autres aurait vu des choses bizarres... De toute façon, une ville aussi déprimante que Forks ne pouvait rendre d'autres impressions que celles de ce types.

Le son de MP3 au minimum, afin d'entendre les bruits autour de lui, il écoutait un morceau de
Black Sabbath jusqu'à ce qu'il entra dans une petite ruelle sombre et mal éclairé.

A ce moment là il vit une jeune fille, qui luisait littéralement de l'espace dépourvu de lumière, comme si sa peau reflétait la lumière qui l'entourait. Mais la situation n'était pas à son image, ensoleillée et ravissante, non, car trois hommes l'encerclait et de loin, il vit très bien le reflet d'un couteau qui la menaçait.

Il profita du fait qu'il n'était pas éclairé par le faisceau faible de lumière du lampadaire, pour rapidement éteindre son MP3, le fourrer dans l'une de ses poches, puis poser sa guitare délicatement contre le mur d'une des extrémités de la ruelle.
Abordant par surprise l'un des hommes, le plus proche de lui, il l'assomma d'un geste violent et étouffa le cri qu'il allait faire, en pressant sa main sur sa bouche, avant de le rattraper au vol. Il vit très bien que la jeune fille avait vu d'elle-même la scène, et ne préféra pas échanger un regard avec elle, du moment où il agissait avec une discrétion exemplaire et que personne ne l'entendait.
Killian posa l'homme de façon à faire le moins de bruit possible, mais il eut à peine le temps de relever les yeux, qu'il vit sans comprendre, la fille au teint plus que blanchâtre, sauter sur l'un des deux malfrats et lui faire une espèce de prise d'on-ne-sait-quoi, qui eut l'air de lui faire extrêmement mal d'ailleurs.
Il resta debout, sans le moindre geste, en regardant l'inconnue continuer ses contorsions et intimider l'autre individu.

Toujours dans l'ombre, dans le silence le plus complet, ne bougea pas d'un millimètre après l'avoir vu opérer. Stupéfait ? Si seulement ce n'était que ça ? Peur, incompréhension, fascination, tout se mêlait à présent. Il vit un instant le regard noir de la jeune fille, sans qu'elle ne puisse le voir réellement, et eut l'espace d'un instant un frisson qui parcourut tout son corps. Ses yeux là, ne cadraient totalement pas avec ces cheveux platinés, cette peau quasiment transparente, avec un noir si profond faisait presque surnaturel. Il aurait voulu ouvrir la bouche, mais dans tous les cas, aucuns sons n'auraient pu sortir.

Il se retourna et se dépêcha de retourner au début de l'allée, prendre sa guitare, en faisant dos à la mystérieuse inconnue. Tentant de se remémorer détail par détail la scène qui s'était déroulée sous ses yeux, sans comprendre comment une fille si maigrichonne aurait pu battre des mecs pareils. L'instrument calé sur son dos, protégé de sa housse, il se retourna doucement vers la jeune fille en fronçant les sourcils, la laissant maintenant voir tous les détails de son visage à lui, éclairé de la lumière du réverbère.

~ Je suppose que tu vas bien, vu comment tu t'en es sortie...

Il laissa ces mots sortir, d'une voix rocailleuse, encore tremblante de stupéfaction, et même d'une once de peur...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-mad-hazelnut.skyrock.com
Crystale Aurora

avatar

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 25
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Avant la chasse (pv)   Sam 29 Nov - 14:51

La jeune fille n’avait besoin de nuls lumières pour observer les traits du jeune homme. Elle les avait d’ailleurs remarqué alors qu’il assommé le brigand. C’était un jeune homme d’assez grande taille un corps assez fin et harmonieux. Les cheveux un peux en bataille et des yeux d’un superbe bleu.

Elle l’eut rencontré à un autre moment. Qu’elle aurait été sympathique. Mais la, a cette instant sa gorge la brûler vraiment beaucoup trop. Elle tenait quand même à échanger quelques mots afin de lui dire merci pour son courage alors qu’il n’était qu’un simple humain pensant secourir une humaines maigrichonne au prise avec trois voyous. Et lorsqu’elle c’était secourut elle-même, Crystale avait vu une multitude d’expression sur le visage du jeune homme. Elle pencha la tête sur le côté comme intrigué ne s’autorisant toujours pas a respiré et observa son « sauveur » avec un air interrogatif elle aurait aimé a cette instant posséder le même don que son « cousin » Edward et pouvoir lire dans les pensé de ce jeune homme afin de savoir ce que toute ses expressions consécutives avaient traduites. C’est alors qu’elle le vit tourner les talons. Fuyait-il ? C’était compréhensible. Crystale y été peut être allé trop fort. Mais c’était ça ou elle aurait du tuer quatre humain et cela aurait surement fini en bain de sang.

Mais voila elle n’avait pas vu juste car le garçon récupéra une guitare et revint vers elle. Elle le regarda avenir a elle sen rien dire restant figé come un statut vivante s’autorisant seulement a cligner des yeux de temps a autre et a bouger un peu les épaules afin de donner l’impression de respirer . Elle essaya d’affiché un semblant de sourire assez tendu et elle soupçonna que son étirement des muscle faciaux n’était pas une très grande réussit. Mais bon il ne ferait pas le rapprochement entre la vrai cause de se sourire crispé et ce la cause évidente qui était l’attaque qui venait de se passer.

C’est alors qu’elle entendit la voix du jeune homme pour la première fois :

~ Je suppose que tu vas bien, vu comment tu t'en es sortie...

Elle était mal assurée, tremblante et une sorte de soupçon de peur. Crystale trouva que la voix du jeune homme malgré son manque d’assurance et la gravité de sa tonalité avait une voix plutôt agréable. De nouveau pour répondre a son … affirmation, la jeune fille essaya de sourire toujours sans respirait.

Je te propose de ne pas rester là l’autre pourrait revenir.

Elle se retourna vivement sans vraiment prêter attention à l’humain. Pourtant il sembla qu’il la suivit puisqu’elle entendait son cœur battre la chamade. D’ailleurs les brigands étaient hors d’états de nuire. Pourquoi son cœur ne n’arrêtait il pas ce rythme effréné ? Crystale eut comme la vague impression que finalement c’était peut être plus d’elle que des voyous qu’avait peur le jeune homme maintenant. Peut importe il valait quand même s’éloigner.

Ils pénétrèrent alors dans une petite ruelle beaucoup mieux éclairé que la précédente. Pour Crystale cela ne changer rien, c’était surtout pour l’humain non loin. Elle se retourna alors vers lui et planta ses prunelle d’encre de chine dans ce bleu du garçon et le remercia :

Merci de m'avoir aider.

Après cela elle c’était dit que maintenant elle pouvait se mettre à renifler… Qu’elle ne fut pas sont erreur. Elle aurait du se retenir jusqu’au bout de ne pas renifler les environs. Mais il était trop tard. Les yeux de Crystale d’une noirceur déjà surnaturelle s’assombrir plus encore ? Possible ? Toute est possible avec un vampire. La gorge de la jeune fille brûlé comme jamais elle n’avait brûlé. Elle n’avait que d’une seul envie se jeter sur ce jeune homme afin de sens abreuver. Se sang d’une équilibre si parfaite. D’une senteur si exquise. Jamais en 4siécles d’existence en tant que vampire elle n’avait eut tant envie de boire du sang humain que de celui ce de ce jeune homme.

Crystale sera les points enfonçant ses ongles dans le granite de sa main. Il fallait qu’elle se contrôle. Elle s’arrêta de nouveau de respirer. Si une seul bouffer d’air avait réussit à provoquer tous cela elle n’imaginer pas un bol. Pourtant sa mémoire repasser en boucle l’odeur quel venait de sentirai. Décomposant chaque particule. Cette odeur été tous simplement exceptionnel pour l’odorat de notre petit vampire.

Il fallait qu’elle s’en aille …

Merci encore …

Et elle avait déjà tourné le talons en essayant de réduire la vitesse de sa marche afin de ne pas paraitre plus suspecte qu’elle ne l’été déjà…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Cassidy

avatar

Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Avant la chasse (pv)   Sam 29 Nov - 15:29

Killian croisa les bras, se cramponnant avec force, afin de garder un visage rigide, sans laisser paraître la moindre faiblesse. Observant cette étrangeté de la nature, cette fille entourée d'un halo de lumière, d'une aura luminescente qui le laissait pensif. Maintenant qu'il ne s'attardait pas à la luminosité qu'elle émanait, il fut plus attentif aux traits de son visage, et mit un certain temps à remarquer qu'elle lui était familière, qu'il réalisa qu'il l'avait déjà vu quelque part.

Le front plissé, il remarqua avec une impression incongrue ses yeux s'assombrirent, à moins qu'un éclat du liquide lacrymal avec cette faible lumière ne jouent avec la vue du jeune homme.
Elle ne bougeait pas, avec une stature si parfaitement immobile qu'il se demanda si il ne devrait pas aller chez l'ophtalmo' un de ces quatres, encore heureux, elle respirait, ce n'était pas juste une apparition divine.

Son coeur lui faisait presque mal, il n'était plus au stade où il devait calculer l'attaque face au voyou, mais la situation était trop inhabituelle pour rester totalement calme. Il la suivit comme elle lui demandit, d'un pas réfrainé, juste par instinct, et cette angoisse qui monopolisait ses nerfs.
Dos à elle, il la vit brusquement s'arrêter, alors qu'elle serrait ses petits poings à s'en briser les os. Et aussi rapidement que possible, elle le remercia pour s'en aller le plus vite qui lui était permis. Il ne comprennait pas la situation, mais alors vraiment pas. Tout s'enchaînait si vite, et tout était si illogique... Puis quelle fille bizarre !!!

~ Hey, ça va, qu'est-ce qu'il t'arrive ?!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-mad-hazelnut.skyrock.com
Crystale Aurora

avatar

Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 25
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Avant la chasse (pv)   Mer 14 Jan - 8:27

Mais il voulait quoi ? Mourir ? Les humains sont parfois inconscient. Elle pensait lui avoir fait peur en terassant un est ce pesse de gros balourd avec une tête plein d'idée mal foutus et au lieu de la laissé partire, elle cette fille plus qu'étrange, il la retenait et s'inquiétait encore de son état. Même s'il était humain il été sacrément courageux et attentionnait. Mais elle ne pouvait resté ou sinon... sinon il risquait tous simplement de perdre la vie des qu'elle respirerait de nouveau. Cependant elle ne pouvait partire comme ça alors qu'il avait riqué sa vie pour elle croyant qu'elle n'était qu'une pauvre petite humaine. Elle se retourna alors serant toujours des poings s'il y avait eut quelque chose a l'interieur de ses fameuses mains elles les aurait surement reduit en poussire quoique se fusse.

Son regarde noir se fixa dans celui bleu du jeune homme. Et elle lui répondit en feignant un sourire ironique :

T'en fais pas on ma toujours dit que j'étais une fille étrange et que je me conduisait bizarrement mais tous va bien.

Elle essaya de faire un autre sourire ironique et pour et afin de se conduire un peu plus naturellement et qu'il ne la rapelle pas elle décida de feindre un oublie :

Ho ... au faite. Tu te prénomme comment ?

Elle se retenait toujours de respirait l'air enfin de le renifler et feigné toujours de bouger un peu les épaules afin de faire croire qu'elle respirait. Un leur qu'elle avait du apprendre a metrisait et qu'elle avait d'ailleur réussit a le faire afin de se faire passé comme des plus normale parmis les humains. Mais malgrés cela dans la regularité de ses traits et la perfections de son petit corps quoi que maigrichon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avant la chasse (pv)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avant la chasse (pv)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une partie de chasse avant d'aller dormir
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fascination :: Forks :: Dans la ville :: Les rues passantes-
Sauter vers: