Fascination


 
AccueilPortailFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre entre deux êtres de la même race[PV Antonin/Anika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anika Volturi
Volturi's sins
avatar

Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 25
Localisation : dans cette bulle imaginaire qui est la mienne ...
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Rencontre entre deux êtres de la même race[PV Antonin/Anika]   Jeu 14 Aoû - 9:44



Le crépuscule n’allait pas tarder à tomber, et Anika ruminait de grises pensées à la lisière de la forêt. Elle n’avait pas spécialement faim, mais elle devait reprendre un régime alimentaire qui n’était pas naturellement le sien. Pour cela, elle devait le soir même de son arrivée à Forks se nourrir de sang animal… Quelle guigne ! Elle qui était de si mauvaise humeur après avoir constaté l’existence de tant de nouveaux membres chez Esmée et Carliste …Elle aurait souhaité décimer tout un village durant la nuit qui tombait, afin de se calmer et redevenir un temps soit peu joyeuse. Mais non. Cela lui était maintenant formellement interdit, tant qu’elle serait encore dans les environs. Très bien, elle passerait ses nerfs sur toutes les pauvres bêtes que lui offrirai gentiment le couvert des grands arbres.

Tout en réfléchissant à sa jalousie débordante et mal venue, elle s’enfonçait dans les sous-bois, évitant les branches basses sans même y prêter attention. Elle ne se pressait pas, marché doucement.

Elle savait très bien que son tempérament vampirique aurait du être sans nuls doutes plus froids, méthodiques et calculateur. Elle savait qu’elle devrait être plus distante par rapport à ce qui se passait, et qu’elle aurait du garder un œil critique sur la situation. Mais elle n’y parvenait que trop rarement. Elle était comme ça, pleine de toutes les sautes d’humeur que possédaient les humains ! Si encline à la colère, au rejet, réagissant de manière toujours trop extrême face à des problèmes pourtant bénins. C’était incroyable. Et elle s’en voulait ! Un tel comportement allait finir par lui faire perdre tous ses moyens. Son sang chaud allait la perdre : c’était son plus grand point faible.

Perdue dans ses pensées, elle finit pourtant par remarquer l’odeur qui régnait dans cette partie de la forêt. Le parfum acre et chaud du sang se répandait partout, il était ici très fort. Elle fut surprise de ne pas l’avoir senti plus tôt. Ses narines papillonnèrent, afin de reconnaître l’origine de toute cette hémoglobine. Un autre vampire devait sans aucun doute être dans les parages, dans une folle partie de chasse. Il y avait trop de senteurs différentes : plusieurs proies avaient été touchées, et laissées agonisantes au sol. Elle percevait quelques battements de cœurs qui persistaient dans les environs. Faibles pulsations, douce mélodie à l’oreille d’Anika. Le vampire qui agissait ce soir devait être en colère. Ou tout simplement avait il juste décidé de s’amuser, de se détendre en chassant. Car il ne faisait pas ce massacre juste pour se nourrir…

Son propre sang ne fit qu’un tour. Soudainement, une décharge d’adrénaline lui monta au cerveau. Elle voulait participer, il le fallait.


Alors elle se lança a la poursuite de cette autre créature des ténèbres qu’était les vampires. Elle se mit à courir, les narines dilatées afin de saisir le doux parfum que seul un des siens pouvait produire. Une senteur fraiche, au milieu d’un bouquet d’effluves toutes plus chaudes et suantes les unes que les autres. Elle parcourait soudainement la forêt à une vitesse folle, remontant la piste de l’autre grâce aux cadavres de cerfs et autres animaux jonchant le doux tapis de feuilles mortes. Elle respirait de plus en plus vite, son ventre se tordant de l’interrieur. Elle aussi, avait envie de tuer. Tuer tuer tuer … Elle s’arrêta brusquement. Deux envies la rongeait. Il lui fallait chasser, car l’envie la tirailler maintenant beaucoup trop. Mais d’un autre côté, la curiosité qu’elle éprouvait à l’approche de cette nouvelle rencontre l’important aussi beaucoup. Il lui fallait faire un choix, maintenant.

Elle courrait dans une autre direction. Elle trouverait ce chasseur, mais il lui fallait tout d’abord avoir sa dose de sang. Et ce n’était pas en restant sur sa trace qu’elle trouverait encore du gibier en bonne santé ! Effectivement, il avait laissé toutes ses proies allongées sur l’herbe, les abandonnant sans leur permettre de quitter la vie de façon plus rapide. Ce vampire faisait preuve de sadisme envers ses animaux. Anika en avait l’eau à la bouche. Elle sentait qu’ils pourraient bien s’entendre … Mais avant de le retrouver et de l’aborder, il lui fallait répondre à ses pulsions.


Elle s’éloignait donc de la piste, et se calma un tant soit peu afin de permettre à son ouïe fine d’entendre autre chose que sa propres respirations. Le silence se fit tout autour d’elle. Seuls les bruissements des feuilles au-dessus de sa tête venaient perturber ce calme si reposant. Mais elle n’était pas là, immobile et droite comme un « i » uniquement pour apprécier ce repos. Elle attendait un signe, le plus infime qu’il soit …Alors elle perçu enfin ce qu’elle voulait. A près d’un kilomètre, sans doute- elle n’avait jamais été très douée pour calculer les distances- se trouvait un troupeau de biches et de faons. A croire qu’il n’y avait que cette espèce dans les environs ! Mais soit. Cela suffirait à l’amuser. Elle vola dans cette direction, fixant tous ses sens sur ces animaux assoupis. Elle parvint rapidement à leur hauteur. Attendant dans les fourrés, elle se demanda comment allait elle agir… Elle déploya son pouvoir hypnotique sur les nombreuses bêtes, qui se réveillèrent. Alors, les mères tuèrent leurs petits, écrasant leurs fragiles boites crâniennes. Puis les biches se mirent à se donner des coups de sabots, sous le rire dément de la Volturi. Le spectacle lui plaisait. Mais quand seulement les plus fortes furent encore sur leurs quatre pattes, elle se lassa. Pensant se remettre à la poursuite de l’autre vampire, elle se jeta au milieu des survivantes, et sorti les crocs. Elle les acheva en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, faisant gicler leur sang dans tous les sens …

Elle était à nouveau sur sa trace, elle le sentait de plus en plus près. Elle avait tant hâte de découvrir un autre visage, qui ne faisait pas partit des Cullen ! Un autre vampire, qui partageait ses envies de sang répandu sur le sol … Elle était si pressée de faire sa connaissance qu’elle ne prenait même pas le temps de s’arranger un peu physiquement. Elle était ressorti recouverte de liquide visqueux de son petit jeu de tout à l’heure. Sa bouche et ses lèvres craquelaient sous le durcissement du sang animal, et son menton gardait lui aussi quelque trace de son dernier festin. Ses vêtements étaient usés après sa course folle, où elle n’avait pas prêter attention aux trous qu’elle se faisait en s’accrochant aux ronces et aux branches basses. Ses cheveux blonds étaient en pagaille, une vrai crinière de lionne. Surement allait il la prendre pour une sauvage … Mais elle n’en avait cure. Elle courait tout simplement jusqu’à lui.

Enfin, elle le trouva. Il s’était arrêté, et avait allumé un feu au milieu du bois pour réchauffer sans doute quelque peu le sang trop froid qui coulait dans ses veines. Elle le regarda longuement, n’osant soudainement pas l’aborder. Il était de dos, et elle ne parvenait pas à voir son visage …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menkinda.skyrock.com/
Antonin Green
God must hate me_
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 24
Localisation : Nul part et partout à la fois.
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux êtres de la même race[PV Antonin/Anika]   Jeu 14 Aoû - 11:53

Je suis en rage. Même plus. Pourquoi tant d’ondes négative en moi ? Je viens tout juste d’avoir une violente dispute avec ma sœur. Cela faisait plus de 25ans que je ne mettais pas aussi violement disputé avec elle. Et dire que j’ai été à deux doigts de la décapité l’insolente ! Il faut dire qu’elle n’a jamais eu aussi peur de moi depuis un sacré moment. Elle ne devait pas croire que depuis que je buvais plus de sang humain que mon tempérament violent s’était calmé voir envolé. Loin de là. Se tempérament je le contrôle mais quand on me chercher trop, vraiment trop au point d’en dépasser les limites il refait d’une manière très violente surface, et là ma sœur venait d’en faire l’expérience en me provoquant tout le long de la journée. Elle peut m’énerver par moment, mais aujourd’hui elle m’a vraiment pris la tête ma chère petite sœur. Peu importe qu’on soit du même sang, la supporter durant 200ans je crois que c’est trop, même pour moi ! Qu’elle aille se trouver un compagnon ! Au moins elle me lâchera un petit siècle. J’en rage.

C’est pourquoi je pars en trombe hors de la maison. Courant comme un dément à travers les arbres. Un peu comme un animal. Un vrai diable. Je courrais toujours plus vite. Je devais me calmer avant de rentrer et de la massacrer dans les règles de l’art. Un grondement naissait dans ma gorge, un grondement de plus en plus féroce. Mon côté vampirique prenait le dessus sur ma raison, mon instinct se mettait en marche. Tous les moindres bruits au alentour venait à moi comme une mélodie. Le bruit des biches assoupis, des cerfs combattant. Un rire des plus sombres s’échappe de ma gorge. Je vais aller me calmer. Même si ça risque de finir en massacre pour ses pauvres bêtes. Il le faut.

Je continue de courir alors que sur mon chemin je crois un cerf. Sans chercher plus loin je m’attaque à lui l’envoyant valser lourdement dans un arbre qui lui entaille son flanc. Un nouveau rire s’échappe de ma gorge alors que l’animal tente de s’enfuir. Sans aucun effort je lui fonce dedans en plein dans sa blessure. Un râle de douleur s’échappe de l’animal. C’est alors que j’enfonce mes crocs dans son cou commençant à vider l’animal de son sang alors qu’il continue de se débattre je le maintiens fermement dans mes bras serrant de plus en plus pour l’étouffer alors que son énergie s’évanouie au fur et à mesure que je bois son sang. Même en chance je ne me montre pas si…sadique… mais bon il le faut bien aujourd’hui. A peine quelques instant plus tard j’abandonne le corps du cerf sur le sol alors que son cœur continue toujours de battre. Puis je passe à l’attaque sur un autre animal. Et encore un autre. Je perçois une odeur qui me suit mais je n’y fait nullement attention bien trop concentré sur ma tâche du moment.

La présence me suivant s’éloigne de nouveau. Je continue de courir toujours aussi vite pour alors tomber sur un troupeau de jeunes cerfs. Je retrousse mes lèvres alors qu’un grondement des plus effrayants s’échappe de ma gorge. Je me courbe légèrement et bondis en plein milieu du troupeau. Attaquant toutes les bêtes ayant le malheur à passer non loin de moi. La plus part ayant des blessures mortelles. Je me retrouve au milieu d’un troupeau pratiquement décimé. Quelques uns ont réussi à s’échapper. Je place mes mains sur mes temps et ferme les yeux. Je m’étais enfin calmé mais j’avais fais un sacré massacre pour ça. Sur mes mains du sang, ainsi que sur mon visage et mon maillot. Je repars en courant et me dirige vers le ruisseau le plus proche. Une fois là- bas j’enlève le sang sur mes bras et mon visage. Un soupir s’échappant de mes lèvres. Mais mon calme en lui-même était en partie revenue même si mon instinct ne dirait pas non à un autre massacre.

Je me relève alors que le goût du sang me reste encre dans la bouche. Un goût des plus agréables pour moi. J’en frisonne encore sans le vouloir. Puis je repars en courant. Volant littéralement entre les arbres, la vitesse séchant l’eau se trouvant encore sur ma peau de marbre. Une fois trouvé un endroit tranquille où l’odeur du sang ne me titillera pas trop je m’arrête et commence à rassembler du bois. J’allume alors un feu. Je ne remarque pas tout de suite la présence qui m’épis. Je sors des allumettes et met donc le feu au tas de bas et de mousse. Je regarde le fau grandir et réchauffer mon corps ainsi que le sang que je venais d’avaler qui parcours la totalité de mes veines. Je lâche un soupir et jette un coup d’œil à mon maillot. Je ne peux pas rentrer ainsi couvert de sang. Comme un automatisme je retire mon maillot et le met au feu. Après tout il est foutu. Je me retrouve alors torse-nue. Je fais un léger étirement avant de remarquer CETTE odeur.

Un Vampire. Et dire que je viens tout juste de jeter au feu mon maillot. Je pose mon regard au niveau de mon ventre sur lequel on peut voir mes abdos plutôt bien présent. Je soupir de nouveau. Me voilà présentable maintenant. Quoi que couvert de sang ce n’est pas mieux. Le vampire est derrière moi. Je peux sentir sa présence. Je dis alors d’une voix tranquille.

« Bonsoir. »

Puis d’un mouvement très rapide je me retrouve derrière le vampire. Je ris sur le coup et m’aperçoit par la même occasion que c’est une femelle. Je m’éloigne de quelques pas d’elle et l’observe quelques secondes. Sa chevelure blonde est assez sans dessus dessous un peu comme la crinière d’un lion. Du sang encore sur son visage. Apparemment elle vient de chasser elle aussi. Je croise mes bras contre mon torse. Posant mon regard mielleux sur son regard. Et dis alors.

« Tu es la première vampire que je croise dans le coin. »

Je continue de l’observer en affichant un léger sourire en coin.

« Antonin Green. A qui ai-je l’honneur ? »

Ma voix étant devenue aussi mielleuse que mon regard. A vrai dire au fond de moi-même je suis tout foufou d’enfin rencontré un autre vampire. Mais je garde cette joie profonde pour moi. Enfin pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://19-ans-apres.forumactif.ws/index.htm
Anika Volturi
Volturi's sins
avatar

Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 25
Localisation : dans cette bulle imaginaire qui est la mienne ...
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux êtres de la même race[PV Antonin/Anika]   Jeu 14 Aoû - 13:02

De dos, il paraissait déjà magnifiquement beau, même pour un vampire. Il est connu que l’extrême beauté des vampires déstabilisent les humains. Ce qui était vrai, et qui était compréhensible. Mais ce vampire là devait en faire s’évanouir plus d’une ! Son corps musclé ne demandait qu’à être touché …

Elle remarqua que lui aussi était couvert de sang. Elle se lécha les babines. C’était donc cette être séraphique qui était la cause de tant de brusque sadisme. Elle était ravie, enchantée. Plus que tout cela : charmée. Soudainement, elle le voit retirer son haut, et le jeter dans les flammes. La douce caresse du feu vint lécher le tissus, le faisant crépiter joyeusement. Son oreille fixée sur cette mélodie, elle fixa son regard sur la musculature de son dos. Elle devinait les épreuves physiques qu’il avait du éprouver. Sans doute chassait il habituellement du gros gibier, et non uniquement des cerfs comme cette nuit …

Soudainement, par dessus le crépitement du feu vint se poser un son beaucoup plus agréable. La voix de cet être.

Voice-Bonsoir

Anika fut surprise. Elle ne se savait pas découverte, et elle ne dit rien, attendant patiemment que le vampire lui accorde encore une quelconque parole. Mais cela ne vint pas. Par contre, a une vitesse trop grande pour que l’œil humain puisse s’en rendre compte, il se déplaça agilement et vint se poster dans le dos d’Anika. Il laissa échapper un rire cristallin. Elle ne bougea toujours pas, puis tourna lentement la tête sur le côté, de façon à ce qu’il puisse apercevoir ses traits fins et délicats à la lumières des flammes-bien qu’il n’ai pas besoin d’une telle lueur pour voir dans le noir … Elle lui offre un sourire enchanteur, sentant qu’il dévisage quelques secondes. Puis enfin elle lui fait face, offrant à sa vue sa silhouette gracile. Il croise ensuite les bras sur son torse après son inspection. Elle remarque furtivement la couleur de son iris : totalement doré. La peur que ce soit un autre Cullen lui saute alors en plein visage. Mais ce qu’il vient dire ensuite la rassure vite. De toute façon, il n’a pas un soupçons des autres Cullen sur lui. Elle s’est fait une frayeur pour rien.

Voice- Tu es la première vampire que je rencontre dans le coin.

Il la regarde encore des pieds à la tête, un petit sourire en coin au creux des lèvres. Totalement charmant. Anika sourit elle aussi. Elle vient de chasser l’animal. Maintenant, elle s’apprête encore à jouer. Elle veut jouer à la séduction…

Voice- Antonin Green. A qui ais je l’honneur ?

Une voix aussi onctueuse que le regard qu’il lui adresse. Qui des deux se montrera le plus séduisant ? Anika bouille d’impatience.

Elle aussi possède une tonalité excise, et c’est sur ce ton là qu’elle décline son identité.

Anika- Anika Volturi, anciènement Kylm. Rien n'est plus vrai que je suis enchantée d'une telle rencontre ...

Elle s’approche de lui de sa démarche dansante, très charmeuse. Elle vient jusqu’à lui, fait glisser un doigt le long d’une coulée sanguine qui tatoue à présent la peau immaculée de cet étrange personnage.


Elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menkinda.skyrock.com/
Antonin Green
God must hate me_
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 24
Localisation : Nul part et partout à la fois.
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux êtres de la même race[PV Antonin/Anika]   Ven 15 Aoû - 4:48

|Antonin|« Antonin Green. A qui ai-je l’honneur ? »

Ma voix avait était d’une volupté des plus incroyables. Un peu comme si inconsciemment j’entrais dans un jeu nouveau. Un jeu dont je joue par moment. Le jeu de la séduction. Mon regard se pose sur la silhouette qui maintenant est à la portée de ma vue. Une silhouette à la fois agréable mais aussi une impression de fragilité. Mais bon cette fragilité en elle-même n’était qu’illusoire. Comment un vampire pourrait être fragile ? Mes pupilles remontent sur le visage de la belle inconnue. Son regard était d’une couleur rouge. Elle apprécie les humains non ? Mais peu importe pour moi, si je commençais à me fier au régime alimentaire de tout ceux que je croise je n’ai pas finit. C’est alors qu’elle me répond.

|Anika| - Anika Volturi, anciennement Kylm. Rien n'est plus vrai que je suis enchantée d'une telle rencontre ...

Sa voix était aussi charmeuse que l’avait été la mienne. J’écoutais son timbre de voix avec la plus grande des attentions. Elle pourrait presque me faire tomber sous le charme en continuant ainsi. C’est alors, avant que je ne lui réponde quoi que se soit, elle s’approche de moi d’une démarche des plus dansantes et charmeuse. Il faut avouer qu’elle a un charme des plus évidents. Je la laisse approcher alors que sur mon visage s’affiche un sourire des plus irrésistibles. Une fois devant moi, elle commence à faire glisser son doigt le long de l’une de mes coulée sanguine qui maintenant doivent tatouer mon corps. C’est assez agréable comme sensation. Je lève l’une de mes mains et prend avec une grande délicatesse la main d’Anika je me recule alors d’un pas et sur le revers de sa main, du bout des lèvres, je dépose un léger baiser. Puis je dis tout en me relevant prenant ma voix la plus mielleuse possible.

|Antonin| « Enchanté Anika. C’est un immense plaisir de faire ta connaissance. »

Nous jouons à un jeu dangereux, mais nous jouons tout de même. Qui gagnera ? Je ne serais le dire. Mais je ne vais pas me laisser mettre KO facilement. Alors que je relâche toujours avec autant de délicatesse sa main, je remarque sur le coin de sa bouche une présence de sang. Doucement mais d’un geste rapide je viens placer ma main sur son menton tout en relevant légèrement sa tête avec mon pouce –Bah oui pas trop directe non plus xD *sors*- j’enlève la trace de sang, puis je plonge mon regard dans celui d’Anika. Un fin sourire étirant doucement mes lèvres montrant ma dentitude parfaite, comme celle de tout vampire il faut dire. Puis tout à coup je me rappel que c’est une Volturi. Elle fait partie d’une grande famille de puissant vampire. Que pouvait-elle faire par ici ? Je demande alors, d’une vois douce et mielleuse à la fois.

|Antonin| « Qu’est ce qui amène une si belle femme dans cette petite ville de Forks ? »

Bon aussi je me demandais si elle avait oui ou non un compagnon. Car si elle en a un. Je serais légèrement dans la merde. Surtout si c’est aussi un Volturi et ça je n’en douterai pas. Mais bon pour le moment je ne m’en préoccupe pas vraiment. Ce qui m’importe pour le moment est ce jeu que j’aime jouer avec elle. Si ma sœur me voyait ainsi elle serait sans doute folle de rage, mais bon c’est ma sœur –de sang en plus- donc elle n’a pas son mot à dire sur ce que je fais. Je fais ce qui me plait quand je le souhaite et ce n’est pas elle qui me ferait faire le contraire.

Je retire ma main de son menton alors que mes bras se recroisent de nouveau sur mon torse, un peu comme un automatisme quand je ne m’en sers pas. Puis tout à coup je refais un mouvement agile et rapide me retrouvant dans son dos avant qu’elle n’est le temps de répondre à ma question et lui dis de derrière elle au creux même de son oreille.

|Antonin| « J’aimerais vraiment savoir. Si ça ne te dérange pas de me réponde bien entendu. »

Ma voix se fondait en un murmure apporté par le vent au creux même de son oreille. C’est que j’en ai des ressources mine de rien =P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://19-ans-apres.forumactif.ws/index.htm
Anika Volturi
Volturi's sins
avatar

Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 25
Localisation : dans cette bulle imaginaire qui est la mienne ...
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux êtres de la même race[PV Antonin/Anika]   Lun 18 Aoû - 15:43

Anika- Anika Volturi, anciènement Kylm. Rien n'est plus vrai que je suis enchantée d'une telle rencontre ...

Elle s’approche de lui de sa démarche dansante, très charmeuse. Elle vient jusqu’à lui, fait glisser un doigt le long d’une coulée sanguine qui tatoue à présent la peau immaculée de cet étrange personnage.


Elle prend plaisir à faire glisser lentement ses doigts sur cette peau d’albâtre, sentant presque frissonner l’apparition. Mais voilà qu’il lève sa main dans un geste élégant, et attrape sa main afin de la porter à sa bouche. Le temps semble se stopper, pour ces êtres immortels. Enfin, il fait frôler ses lèvres contre le dos froid de la main de la jeune fille, dans un baisemain des plus gentleman.

Il se redresse, la regarde. Elle sent son regard posé sur elle, elle attend patiemment qu’il s’exprime.

Antonin-Enchanté Anika. C’est un immense plaisir de faire ta connaissance.

Anika sourit. Aussi poli qu’elle se l’imaginait. Ce n’est pas désagréable, elle en convient facilement. Se delectant par avance de la suite du jeu auquel ils jouent ensemble, elle fait glisser sa langue sur le rebord de sa bouche. Sans doute ce brusque mouvement attire son attention à cet endroit précis, car voilà qu’il attrape son menton d’un geste rapide, mais tout fois très doux. Il lui soulève légèrement la tête, et de son pouce, efface une trace de sang séchée qui était restée aux coins des lèvres. Leurs regards se croisent et s’agrippent. Le temps s’arrête encore une fois. Une léger brise de vent fait voleter la crinière de la belle. L’expression tendre qu’affichait Antonin change soudainement, et devient un peu plus soucieuse. Anika se demande ce qui à bien pu lui passer par la tête pour que ses traits se tirent ainsi, et la réponse ne tarde pas à venir.

Antonin- Qu’est ce qui amène une si belle femme dans cette petite ville de Forks ?

Le sourire de la Volturi se fend encore plus. Elle aime qu’on lui tienne de tels propos … Même si elle sent ce qu’il cache, son intention première de savoir les intentions d’une descendante d’une aussi grande et importante famille. Raison pour laquelle il lui avait sussurré de tels compliments.

Alors, elle sourit. Encore et toujours. Elle sourit de cette façon si déstabilisante qu’elle a. Ce sourire qui fait sombrer plus d’un humain dans la folie : un sourire plein de mystère.

Elle le voit recroiser les bras sur son torse, comme précedement. Puis il disparaît, et se retrouve à nouveau dans son dos. Son souffle frais vient caresser le creux de son oreille dans une douce mélodie.

Antonin- J’aimerai vraiment savoir. Si ça ne te dérange pas, bien entendu.

Et voilà qu’elle le trouve terriblement séduisant … Il faut qu’elle se reprenne, non d’un chien ! Elle ne veux pas perdre ! … Où en tout cas, pas maintenant, c’est bien trop tôt …

Bien qu’elle adore cette sensation d ‘avoir son partenaire de jeu dans son dos, ( hum hum >.< pas de fausses idées >.<) elle finit par se retourner lentement vers lui. La tête baissée, elle pose tendrement ses paumes contre le torse nu d’Antonin, et se colle contre lui afin de humer plus son parfum … Elle soupir d’aise, redresse la tête et plonge ses prunelles rougeoyantes dans les siennes. Elle rit. Son doux et cristallin. Faisant glisser une main le long de son bras, elle commence à lui répondre.

Anika- Et bien … J’ai décidé de quitter ma terre natale pour retrouver d’autres vampires … Je m’ennuyais d’eux …

Elle se recule, lui tourne le dos et s’approche du feu de bois près duquel elle s’allonge dans une pause lassive et aguicheuse. Elle joue avec une mèche de cheveux un moment, et, le regard au loin, elle continu :

Anika- Je les ais bien retrouvé, mais … Enfin, pour l’instant, ils ne m’intéressent pas tellement ! Je suis bien contente d’avoir trouvé quelqu’un de si intéressant que toi …

Et voilà qu’à son tour elle se redresse prestement et revient vers lui.

Anika- Et toi bel ange ? Que me vaux l’honneur d’une si belle rencontre dans des bois si obscurs ?

A nouveau ce sourire. Elle le couve des yeux …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://menkinda.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre entre deux êtres de la même race[PV Antonin/Anika]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre entre deux êtres de la même race[PV Antonin/Anika]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Pique nique entre deux chemins...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fascination :: Forks :: La Fôret-
Sauter vers: