Fascination


 
AccueilPortailFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Carlisle Cullen

avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Dim 29 Juin - 12:56

Aprés tous ce spectacle d'Emmet et d'Edward en train de se battre alors qu'il venait chercher un peut de reconford auprés de sa famille, avait quelque peut miner plus encor le morale du pére de famille. Il observa Rosalie qui était resté prés de lui alors qu'Emmet s'était enfuie dans le jardin. Il lui adressa un faible sourire puis lui demanda :

Veux tu bien passer dans le salon Rosalie. Je crois que tu me dois des explications car, a ce que j'ai pu comprendre quand tu as crié à Emmet de lacher Edward, tout est de ta faute.

Il soupir alors ne sachant vraiment pas quel comportement adopter face à sa fille. Ce n'étais pas du tous dans sa nature d'être mauvais et encor moins de crier sur les autres pour leur faute car tous le monde en faisait. Personne n'était parfait même Rosalie qui s'approchai pourtant de la perfection physique.

Carlisle se dirigea ensuite vers le salon. La il rencontra Alice et Jasper. En voyant ses deux la il fut comme heureux. Heureux de voir que de un Jasper ne s'était pas emporté et qu'il avait resisté a toute ses tensions, surement grace a son don, et que deux plus Alice a coté de lui semblait allé bien même si bien sur il avait un visage assez noir et renfermé.

Carlisle avança jusqu'à Alice et deposa un baiser sur le front de son petit lutin et cogna doucement l'épaule de Jasper avec un sourire de contentement et de sastisfaction qui traduisait toute la fiérté qu'il avait enver ce derniere pour avoir put se controler alors qu'il était le dernier a être entré dans la famille. Puis Carlisle s'assit sur un des canapés du Salon et s'adressa de nouveau a Rosalie :

Peux tu aller chercher Emmet s'il te plait Rosalie. Nous avons tous à parler et je veux entendre aussi sa version des faits.

Carlisle passa ses mains sur son visage et soupira de nouveau. Il éspéré qu'Esmée et Edward n'allait pas tardé non plus. Puis il releva son visage et le tourna en direction du petit visage mutin d'Alice et s'adressa a elle. Il avait toujours eut confiance au dire de son petit lutin. Pour Carlsile elle était un puit de vérité comme la fois ou Edward avait enlevé Bella et l'avait emmené dans la foret.

Assis toi Alice. Toi aussi Jasper. je crois que nous allons rester un long moment ici. Tous d'ailleurs...

Une fois que Rosalie et Emmet fut revenu Carlisle tourna ses yeux vers ces deux la et ne dit qu'un seule phrase :

Je t'écoute Emmet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Dim 29 Juin - 14:41

Depuis que Carlisle était de retour, Rosalie était mal à l'aise, c'était beaucoup plus facile de joué les furie devant ses frères et sœurs, d'autant qu'il avait renvoyé Bella, et que tout cela n'avait à présent gère plus d'importance. Pourtant, après qu'Emmett se soit enfui en proie à une rage sans nom, il lui avait ordonné d'allé le recherché, les représailles n'était plus loin, elle le sentait. Elle avait reculé, hésitante puis avait pâlit. Elle n'était pas sure de vouloir affronté sa famille maintenant que Bella n'était plus là pour les retenir de faire quelque chose qui aurais pu l'effrayer.

Finalement, après un regard noir à son père, elle était aller le cherché. Elle l'avait raisonné pendant quelque minutes et il avait finalement accepté de la suivre.

Lorsqu'elle revint accompagnée de son époux, la famille au grand complet était réunie dans le salon. Elle serra la mâchoire, ce qu'elle avait redouter se produisait plus tôt que prévu. Elle était suivie d'une multitude de regard noir. Elle les comprenait, elle en avait fait trop, mais hors de question de l'avoué. Elle croisa les prunelle d'Edward, certaine qu'il l'avait entendu et leva les yeux au ciel. Toujours à espionné celui la. Elle savait qu'il n'était pas responsable mais des pensés plus perfide les unes que les autres traversèrent sont esprit, elle se retint, elle n'était pas en position de s'imposer.

Elle regarda son père et admira son sang froid lorsqu'il lança


-Je t'écoute Emmet.

S'en était trop, Rosalie se leva, elle ne pouvait laissé accusé Emmett, c'était inconcevable. Il était devenu violant, certe mais elle ne pouvait lui faire porté le chapeau. Elle fixa son père et lui dit d'un ton décidé.


-Je ne crois pas que ce soit à lui de se justifié...


C'était imprudent mais il était inutile de retardé l'inévitable, car son tour arrivait et elle refusait de le laissé accusé...
Revenir en haut Aller en bas
Emmett Cullen01

avatar

Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 26
Localisation : Dans une grosse jeep ou au bras du plus démoniaque des anges blonds
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Dim 29 Juin - 16:04

Emmett se tenait debout, le dos droit, la mine sérieuse ( chose plutôt rare). Il se souvenaiyt d'avoir lâché Edward, d'avoir baragouiné quelques mots hésitants et de s'être éclipsé par la baie vitrée dans le jardin. Il avait arpenté la pelouse tondue et il avait remit ses idées dans l'ordre, prit l'air et bien entendu, il s'était calmé et se sentait à nouveau normal. Rosalie était venu le chercher. Elle l'avait mené à Carlisle dans le salon. Et Maintenant, il était là, prêt à assumer ses actes.

Il eut un regard tiste et coupable lorsqu'il croisa le regard de son père adoptif, son ange, comme il l'appelait, signe de reconnaissance pour l'avoir transphormé. Il se doutait qu'il serait en colère, même si cela ne paraitrait pas, et qu'il sera déçu. Ce serait là le plsu douloureux : avoir déçu cet homme, non... Ce vampire, qu'il hestimait tant. Il évita de regarder Rosalie. Il avait pourtant tenté de la prévenir, de l'éloigner... Mais apparament, ce qui venait de se produire était le résultat d'une volonté plus forte qu'elle. Elle était restée, avait envenimé les choses jusqu'à ce que la situation éclate et seulement alors, elle avait compris la porté de ses actes. Il aurait dû lui en vouloir. Mais inexplicablement, il ne se sentait pas fâché contre elle, seulement las et lui-même coupable.

Lorsque la vois de Carlisle retentit, Emmett eut l'impression de sentir un fouet cruel cingler sa peau. Ces paroles avaient été brèves, rapides. Un phrase. Rien qu'une phrase. Et il aurait préféré être partout ailleurs...

-Je t'écoute Emmet.

Il ouvrit la bouche comme pour dire quelque chose bien qu'il n'ait eu au préalable, aucune idée de ce qu'il aurait pu divulger comme excuse ou argument en sa faveur. De tout manière, il n'avait en rien à chercher à se faire pardonner. Au contraire, il fallait qu'on lui en veuille pour le punir. C'était sa faute après tout...

Rosalie réagit cependant avant lui.

- Je ne crois pas que ce soit à lui de se justifier...

Il soupira. Il était tout simplement hors de question qu'elle rejette la faute sur elle. Ils étaient tout deux en tord. Elle d'avoir ammené un ennui, Emmett de ne pas avoir sut supporter les évènements.

- Rosalie... Murmura-t-il à peine audiblement en tendant son bras pour frôler le sien du bout de ses doigts blancs et froids.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Lun 30 Juin - 5:33

Jasper se ntit soulagé pas l'arrivé imminente de Carlisle. Des qu'il avait posé le pied sur le planché de la maison, toute els émotion c'était dissipé et avait était remplacé par de la crainte pour certain et du soulagement. Tout était terminé. enfin du moin, le bagarre était terminé mais le quart d'heure qui alalit suivre s'annocait long et éprouvent. Jas per sourit quand Carlisle déposa un baiser sur le front de Alice qui se tenait a côté d elui et lui tap a sur l'épaule.

- Assis toi Alice. Toi aussi Jasper. je crois que nous allons rester un long moment ici. Tous d'ailleurs...

Le jeune vampire obéit. Il ne discutait jamais ou presque les ordres de Carlisle. De toute manière c'était le seul de la famille a être vraiment obéit des autres. C'était le créateur aussi enfin pas pour Jasper et Alice mais c'était leur père adoptif. Après il y avait Esmée, leur mère adoptive. Voila les deux personne auxquel Jasper obéissait. Il y en avait une autre, Alice. Mais c'était une autre histoire complètement différente. Il sourit a celle ci, puis écouta l'échange sans dire mot.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Cullen
Aussi appelée ptite fraise. - Co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 397
Age : 26
Localisation : Lycée ? Foret ? Manoir ? Evite la foret et viens me trouver dans les lieux public.
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Lun 30 Juin - 11:32

Tous c’était passé très vite. Elle avait reçue pour la première fois de sa vie une gifle de la part de Emmett qui l’avait envoyée à l’autre bout de la pièce. A peine eu t-elle repris conscience qu’elle vit Edward se ruer sur Emmett et Rosalie. Puis partir vers Bella pour la protéger. Seulement Emmett bien trop énervé par toute cette histoire, se vengea, et attrapa Edward pour lui mettre la tête près du feu. Alice observait la scène avec la plus grande surprise. Jamais elle n’aurait imaginé qu’une bavure de Rosalie aurait pu virer au cauchemar. Elle avait pour sa part vu une chose, moins impressionnante.

Jasper avait directement réagit, sans violence. Il c’était contenter de proliférer des menaces et une nouvelle fois divaguer une grande vague d’apaisement pour toute la famille.

Carlisle, lui choisit se moment pour revenir et ainsi intervenir dans le plus grand des calmes. Alice le regarda, ne sachant plus quoi faire, ni comment réagir. Elle écouterai chaque ordre de Carlisle si ceci, permettrai de mettre à plat cette situation.

Emmett lâcha enfin Edward, honteux. Alice savait que ce n’était pas les paroles de Carlisle qui avait produit cet effet, mais bien ceux de Rosalie. L’ange démoniaque qui n’avait qu’une ambition celle de faire régner l’anarchie autour d’elle. Elle lui décocha un nouveau regard dédaigneux. Tout cela aurait pu être évité, si elle avait fut faire fi de son amour propre. Son frère à la stature d’ours, celui qui avait osé la toucher. S’approcha d’elle. Elle ne bougea pas, elle savait ce qu’il allait faire, et il le fit. Emmett lui déposa un baiser d’excuse sur le front. Il était pardonné. Elle le savait sincère.

Mais Rosalie ça se serai une autre histoire. Elle pourrait toutes les paroles les plus magnifiques au monde, seul le temps permettra à Alice de pardonner son effroyable geste.

Tout se calma très vite. Carlisle avait tout contrôlé avec une simple parole et quelques ordres pacifiques. Elle admira cet homme qui savait tout gérer. Avec tout de même des idées mesquines se baladant sans sa tête pour faire comprendre à son démon de sœur ce qu’elle avait ressentie face à sa tranchante trahison.

Elle regarda Son père adoptif venir vers elle. Pour lui aussi lui déposer un bisou sur le front. Elle sourit devant cette attention et regarda Jasper attendrit se faire féliciter en silence par leur père.

Assis toi Alice. Toi aussi Jasper. je crois que nous allons rester un long moment ici. Tous d'ailleurs... Elle sourit tristement et regarda Jasper. La jeune vampire s’installa à coté de son mari en silence, pour le moment.

Carlisle en premier lieu demanda a Emmett de se justifier. Mais ce fut Rosalie qui réagit à sa place. Alice se remit en place. Observant la scène, attentive à chaque mots, prononcés par sa sœur.


-Je ne crois pas que ce soit à lui de se justifié... Un sanglant d’humanité chez notre chère Rosalie ? Pour combien de temps encore ? Va-t-elle nous jouez la petite incomprise de service ? Alice serra les dents. La rage endormit se réveiller par vague successives. Emmett quand à lui , toujours souciant de protéger sa dulcinée commencer de nouveau à jouer les amoureux protecteurs.

- "On n’avancera pas comme ça. Laisse la parler Emmett, je crois…" Elle marqua une pause et transperça de son regard topaze les pupilles or de Rosalie. "Qu’elle a beaucoup de choses à nous dire."

Le ton était parfaitement calme et elle avait même réussit dans un grand effort à calquer de la curiosité pure sur son visage. Seuls ses yeux tellement expressifs laissaient échapper quelques éclairs assassins. C’était de la trahison envers toute la famille entière.

_________________


Laissez moi vivre ma mort.


Vampire végétarienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen

avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Lun 30 Juin - 12:25

Carlisle attendait des explications sur ce qu'il avait vu lorsqu'il était arrivé. C'est a dire, le fait qu'Emmet se soit jeté sur Edward. Même s'il savait, grâce a une seule phrase de Rosalie, qu'au final la présence d'Isabelle Swan et de l'autre vampire et ainsi l'importement d'Emmet qui découlait de ce premier fait, était de la faute de sa fille.

Carlisle vit la bouche de son fils a la stature d'ours s'ouvrire mais aucune explication de sortie. Il la referma donc. Mais pendant qu'Emmet se taisait sous le poids de la culpabilité Rosalie elle parla :


- Je ne crois pas que ce soit à lui de se justifier...

Il vit entendit alors Emmet qui prononcea le nom de sa chére et tendre bien aimée. Carlisle ferma un moment les yeux et passa de nouveau ses mains sur son visage. Lui aussi aurait aimait qu'Esmée soit déjà de retour afin de le soutenir. Mais jusqu'a se qu'elle arrive avec Edward il fallait qu'il entend les versions de tos les Cullens présent au manoir pour le moment

Il allait parler de nouveau quand Alice prononcea des paroles avant lui. Et son chére petit lutin vint confirmer ce qu'il avait comprit en une seule phrase de Rosalie quand elle avait essayé de calmer Emmet. C'était de la faute de ce magnifique ange blond si ses fils s'étaient bagarré. Carlisle fut tous d'abord deçu de se rendre compte qu'il avait eut raison dans ses conclusions. Il aurait voulu mal comprendre et que tous cela soit arrivait autrement. Mais voila c'était belle est bien la faute de Rosalie.

Carlisle tourna alros ses yeux vers le visage mutin de son autre fille. Elle semlait calme. Rien ne semblait l'ebranlé dans cette histoire même si ses yeux, la porte de son âme, laisser voir qu'un l'interieure regné un volcan grondant, mécontant, en fusion.

Le pére de famille reposa ses yeux vers Rosalie et Emmet. Il dit alors à l'adresse de Rosalie :

Je crois que vous avez tous les deux a vous justifier.

La phrase de Carlisle avait était prononcé sur un ton calme. Cependant son ton avait était assez claire. Il ne voudrais pas qu'écoutait la responsable de ce chaos. Non il voulait aussi ecouter les dires de celui qui était passé a l'action physiquement mais aussi ceux qui avait reussi a garder leur calme, Alice et Jasper.
Carlisle aprés un courte pose et des regards cependant neutre et sans, pour l'instant répresaille, reprit la parole :

Mais d'abord je voudrai écouter Emmet. Ton tour viendra bien assez tôt Rosalie. Je te demanderai alors de ne plus couper Emmet dans ses explications.

Il déposa alors son regard dans celui de sa fille, ce petit ange démonique, un long moment pour voir si elle avait comprit, puis tourna ses yeux vers Emmet et lui fit un signe de tête pour lui dire de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmett Cullen01

avatar

Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 26
Localisation : Dans une grosse jeep ou au bras du plus démoniaque des anges blonds
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Lun 30 Juin - 14:27

Carlisle se tenait droit et sérieux devant eux. Rosalie semblait attendre une réaction de sa part. Non loin d'Emmett, Jasper peu locace de nature préférait rester muet. Soudain, Alice déclara d'un ton calme alors que ses yeux perçaient Rosalie du regard :

- On n’avancera pas comme ça. Laisse la parler Emmett, je crois… qu’elle a beaucoup de choses à nous dire.

Emmett songea qu'elle avait raison mais... Rho ! C'était difficile. Ils voyaient bien que toutes les personnes qui avaient assisté à la scène étaient contre Rosalie et, même s'il savait que leur rancoeur n'irait pas jusqu'aux réprésailles, il avait toujours en lui quelque chose qui lui hurlait de détruire toutes choses qui pouvaient la déranger, la heuter, la blesser.

- Je crois que vous avez tous les deux a vous justifier, dit Carlisle toujours avec son calme habituel.

Ca, il avait raison, lui aussi. Si Emmett s'était comporté comme un parfait nouveau né, violent et agressif, elle l'avait un peu cherché. Mais rien que de penser à la culpabilité de celle-ci, le grondement de son sang glacé se faisait ressentir dans tout son être. C'était finalement cette chose au fond de lui qui avait pris le dessus quelques heures plus tôt... Il n'avait qu'à trouver le moyen de leur expliquer, finalement... D'ailleurs c'est le souhait qu'exprima Carlisle après un instant de réflexion :

- Mais d'abord je voudrai écouter Emmet. Ton tour viendra bien assez tôt Rosalie. Je te demanderai alors de ne plus couper Emmet dans ses explications.

Emmett attrapa Rosalie, la ramena à ses côté et déposa un baiser sur son épaule blanche. Puis, il se racla la gorge. Tout était un peu moins embrouillé dans son esprit. Il lui suffisait de remmetre ses idées en ordre et de les étaler sur le tapis.

- Calisle, je...

Il ne savait pas par où commencer.

- Bon... Admettons que l'on soit revenu quelques heures en arrière. J'étais dans le jadin, je traquais la taupe qui détruisait tes massifs de fleurs... D'ailleurs, je l'ai eu la petite s... Bon ok, je continue. Je suis rentré comme ça, par hasard et je suis tombé sur Rosalie, Jasper, Esmée, Alice et il y avait cette humaine, Bella et une vampire, Victoire ou Victoria, un nom comme ça. Je leur ai parlé et je me suis rendu compte qu'ils avaient tous l'air fâchés contre Rosalie. Y'avais une histoire de dîner, ils avaient invités Isabella Swan à dîner ! Je sais pas, mais j'ai trouvé ça trop drôle... J'ai pas pû m'empecher de rigoler et alors pour certains, je pense à Alice par exemple...

Il adressa à sa soeur un petit sourire timide bien peu assuré comparés aux habituels...

- ... ce n'est pas passé et j'ai senti que la tension montait. Bref, j'ai pas insisté.

* J'ai même pas demandé le menu du dîner à Alice... Dommage ! Ca aurait vraiment été trop drôle *

- J'ai mis la table avec Rosalie, je savais même pas vraiment pourquoi... Je lui ai demandé de m'expliquer et j'ai comprit qu'elle avait encore fait un de ses plans impulsifs. J'ai tenté de plaisanter avec elle mais les autres avaient les oreilles qui trainaient et ça a pas plu non plus. Après le ton a monté quand Esmée à voulut voir Rosalie seule... Il était clair que je ne comptais pas la lâcher... Quand Esmée s'est énervée j'ai pensé que si notre mère, elle, Esmée, était dans une telle colère sontre Rosalie, Jasper et Alice ainsi qu'Edward risquaient tout simplement de l'abattre. Ca m'a un peu enervé et ensuite quand on est sortit, je me suis mis directement sur la défensive. Le ton montait toujours, j'ai senti que j'allais pas tenir que ça allait mal tourner. Y'avais le sang de cette fille et son odeur sucrée, son odeur de fleur... C'était une vraie torture, dans l'état où j'étais.

Il regardait toujours Carlise avec sérieux. Il fallait croire que tout se reglerait peut-être bien et que cela ne serait pas trop compliqué. Il espéra pour Rosalie...

- J'ai senti les vagues de calme quitter Jasper, ça m'a aidé à tenir un peu. Je voulais partir et je l'ai dit à Rosalie. Seulement il était tout boinnement hors de question que je parte sans elle alors je suis resté encore jusqu'à ce que Alice dise un mot de trop... Je... Je l'ai giflée...

Le regard qu'il envoya à celle-ci à ce moment là fut si piteux et emplit de tristesse, que rien que de voir le Emmett habituellement si souriant dans cet état, on comprennait à quel point le remords le dévorait.

- Alice... Alice... Je suis vraiment désolé... Je te le jure, plus jamais ça ne se reproduira. Jamais...

Il ne put s'empecher une seconde de plsu d'aller la serrer dans ses grands bras... d'ours. [ Ouaaaais... Ca a l'aire de vous faire TEEEELLEMENT plaisir de me comparer constamment à un nounours... ]. Il aurait voulut lui crier à son petit lutin, qu'il donnerait tout pour remonter le temps et effacer son acte à jamais ! Mais c'était pas le moment et Emmett qui hurle c'était... Enfin bref... Il reprit son explication sous l'oeil attentif de son père.

- Ensuite, j'ai crié sur Jasper... Puisse-t-il me pardonner... ( il eut un air d'excuse en fixant son frère). Et puis, c'était le tour d'Edward. Il a fait une reflexion de travers et le sang de la fille me tournait à la tête... Je lui ai tout simplement bondit dessus et mit une raclée. C'était comme si j'avais envie de le détruire pour avoir cette humaine qu'il semblait proteger. Bref, un truc... Que j'aurai jamais pensé faire dans mon état normal. En même temps, il y avait des paroles de pleins de personnes qui m'ont interpelé mais c'était comme si j'avais du brouillard dans le cerveau. Juste après l'odeur du sang a commencé à se dissiper car la fille était partie, et je me suis pris une puissante dose de calme de la part de Jasper. C'est alors que j'ai vu ce que j'étais en train de faire et que cette chose dure entre mes mains était mon frère. Là, j'ai bien sûr arrêté et je suis partit.

Il fixa Carlisle toujours aussi sérieux puis il se permit de déclarer d'un ton désinvolte :

- La dernière fois que ça m'a arrivé, j'avais un an... Aussi je suppose avoir ma dose de fureur pour un millénaire !!! C'est bon signe, non ?

Il ne ria pas mais se permit un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Cullen

avatar

Masculin
Nombre de messages : 352
Age : 28
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Lun 30 Juin - 15:48

Edward finit par revenir de chez la jeune humaine.Vaguement plus calme il sentait la tension remontait toute fois legerement.Il rejoignit rapidement les autres dans le salon ,esperant parvenir a se maitrisé face a sa soeur.Il constata alors que tout le monde ou presque etait la.

Emmett géné s'expliqué devant son pere tandis que Rosalie restait a coté de lui.Son petit lutin d'Alice assise a coté de Jasper lançait des regards pour le moin meurtrié a la blonde sculptural ,son compagnon lui n'exprimait rien et ils se contentaient tout deux d'observait la scene sans rien dire.

Le jeune homme croisa les bras et alla s'appuié contre le mur le plus proche se debrouillant pour faire face a toute les personnes presente en meme temps.Les choses promettait d'etre instructive et il avait hate d'entendre l'explication que donnerait Rosalie quand a son acte.Se demandant toute fois si il saurait s'empéché de lui sautais dessus si elle jouait la petite fille fragile incomphrise une fois de plus.

Ecoutant Emmett et ses explications ,Edward sourit ,cela etait aussi clair que tortueux ,son frere tourné vaguement autour du pot avant d'allé a l'essentiel.

**Pourchassé une taupe mdr ***

Jetant un coup d'oeil a chacuns des membres de la famille ici present ,le jeune homme constata que tous etait tendu ,a l'exeption de son pere ,a moin bien sur qu'il ne le montre pas se qui etait tout a fait possible.Edward secoua la tete et se concentra sur se qui se passait devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madou

avatar

Féminin
Nombre de messages : 384
Age : 29
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Lun 30 Juin - 17:57

Esmée regarda encore emmett tenit edward puis tout d'un coup,elle vit carlisle se precipiter vers emmett et le plaqué contre le mur.Elle se senti tout de suite car elle connaissait son mari et elle savait qu'il allait arranger la situation.Mais cette vison,elle ne l'aimait pas.Encore voir des personne de sa famille se battre,elle haissait sa.

Puis elle vit rosalie arriver pour calmer emmett se qui marcha car emmett aida edward à se relever.

Ensuite,carlisle regarda edward et bella.Il devait lui demande de la ramener chez elle.Puis il se tourna vers elle et lui dit d'une voix douce:"Mon ange tu veux bien suivre la voiture de Bella et ramener notre fils ensuite."avec un regard plein d'amour.Elle se senti tout de suite mieu.

Elle se dirigea alors vers la voiture et elle suivit edward jusqu'à chez bella swan.Edward sortis de sa voiture et racompagna bella jusqu'à chez elle.Elle attendit pendant pres de 10 minutes puis elle vit edward sortir de la maison pour se diriger vers elle.Il lui demanda de rentrer et qu'il allait se debrouiller pour rentrer car il devait parler à bella.Esmée acquisissa de la tete.

Elle partis alors à toute vitesse car elle voulait retrouver son mari qu'elle adorait temps.Elle voulait tellement se retrouver avec lui,et surtout pres de lui.Elle voulait se sentir mieu et en securité.

Arriver devant chez elle,elle vit qu'il n'y avait plus personne,se qui voulait dire que son mari avait calmer les tenssion.Puis arriver dans le hall d'entré elle entendit sa fille Alice parlé.
-"On n’avancera pas comme ça. Laisse la parler Emmett, je crois… Qu’elle a beaucoup de choses à nous dire."

Puis elle se positionna pres de la porte et regarda tout le monde,elle ne voulait surtout pas gener.Elle voyait emmett et rosalie l'un à coter de l'autre puis jasper et alice pareil.Ils avaient l'air plus calme.Son mari,lui était à l'ecart où il pouvait voir tout le monde.Elle resta là car ils étaient concentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madoudu9128.skyblog.com
Alice Cullen
Aussi appelée ptite fraise. - Co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 397
Age : 26
Localisation : Lycée ? Foret ? Manoir ? Evite la foret et viens me trouver dans les lieux public.
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Dim 6 Juil - 9:21

Satisfaite de sa réplique elle attendait maintenant en silence , une mimique angélique sur le visage. Jasper était parfaitement calme à coté d’elle. Carlisle la regarda , elle ne bougea pas d’un cil, se contentant d’être la spectatrice presque muette de la scène. Il demanda d’abord à Emmett de se justifier. Il n’avait pas tort c’était le seul à s’être emporté de la sorte face à la pression des événements.

Emmett commença à déballer tous ce qui c’était passé en commençant au tout début. Elle fit une mimique ennuyée , c’était bien son genre ça de toujours trop approfondir les choses mais c’était Emmett , rien ne pouvait le changer, malheureusement ( xD ). Il parla d’elle et lui offrit un sourire bien timide , elle ne le lui rendit pas se contentant de le fixé et l’écoutant attentivement.

Il continua son récit en mentionnant exactement tous ce qu’il c’était réellement passé, rien ne passa à la trappe il parla de la colère rare d’Esmée la fureur de Edward, la calme et les vagues d’apaisements de Jasper et le mot de trop d’Alice. Elle le regarda en haussant un sourcil tandis que lui , lui envoya un regard déchirant. Elle en fut étonnée ,elle avait savait pardonnée quand les gens étaient sincère et il l’était.


- Alice... Alice... Je suis vraiment désolé... Je te le jure, plus jamais ça ne se reproduira. Jamais... Elle voulut lui répondre que c’était du passé mais elle n’en eu tout simplement pas le temps, son frère à la stature d’ours ( re – xD ) se dirigea vers elle , avec la ferme attention de la serrer dans ses bras. Elle trouvait se geste tout à fait touchant et lui sourit gentiment.

Il s’excusa ensuite au près de Jasper. Elle regarda la scène attendrie, son mari ne bronchait pas mais elle le savait pas rancunier. Emmett continua de déballer les faits et se permis même une petite incartade à la fin de sa réplique. Elle leva les yeux au ciel il était décidément incorrigible.

Edward rentra dans la pièce suivit de Esmée tous deux restèrent silencieux devant la tension qui régnait dans la pièce. Edward s’installa de façon à ce que tout le monde le voit et Esmée se cala dans un coin de la pièce parfaitement discrète.

Elle regarda le vampire qui avait terminé de parler reconnaissante.


- Merci , Emmett, merci d’assumer tes responsabilités… Ce n’est pas le cas de tout le monde…

Maintenant que son frère avait fait ses aveux c’était à Rosalie de dévoiler ses véritables intentions quant à cette histoire, elle observa la jeune fille avec un intérêt particulièrement gênant , même si elle savait que Rosalie ne serai en aucun gênée par son attitude. Elle lui offrit un sourire parfaitement hypocrite.

_________________


Laissez moi vivre ma mort.


Vampire végétarienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen

avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 26
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Lun 7 Juil - 7:06

Emmet se mit donc a racontait ce qui s'était passé avant qu'il ne le trouve en train de regler des comptes avec Edward. Il baffouia une parole a l'encontre de son pére puis aprés s'etre posé il commença a raconter ses histoires depuis le début. Et quand il parlait du début il ne manquait pas l'introduction a la scéne. Il commença tous d'abord a parler de ta taupe qui détruisait ses tulipes (XD heureusement que tu l'as attrapé hein) et juste aprés il entra dans le vif du sujet. Il donna a Carlisle une information important sans s'en vrament le savoir. L'autre vampire s'appellait donc Victoria ? Cette vampire là, Carlisle le précentait n'était pas la plus douce des créatures de leur espéce. Puis Emmet viens au vrai fait, Rosalie. Tous suivire aprs ça. Le dinner ou Isabella Swan eut été invité, les tensions apparentes qui croissait et le plan impulsif de sa tendre et capricieuse Rosalie. Pour autant Carlisle contraigna a toujours fixer Emmet. Il l'avait lui même dit, le tour de Rosalie viendrait bien assez tôt. Patience et mére de Vertu. Puis Emmet releva la colére d'Esmée.

Carlisle fut suppris a ses paroles. Effectivement Esmée ne s'enervé que tés rarement. Elle était la couceur incarné et il ne pouvait comprendre quelle atmosphére regné dans le manoir a se moment pour que mêe sa femme craque. Il l'avait bien sur vu en emoit quand il était arrivait mais n'aurait put pensé que ce n'était pas, a ce moment là, le seul ou Esmée avait craqué.

Carlisle ferma alors les yeux en ecoutant la suite. Il joigna ses mains et les porta devant sa bouche. Et puis aussi qu'Emmet, ce joyeux luron, se mettent en colére était un fait rare. Roslaie semblait vraiment avoir semait la discorde dans la maison. Elle avait jouait le rôle de Demeter avec un dessein funeste cependant. Et elle devrais en répondre cotre tous ceux qu'il l'aimait et qu'elle avait presque conduit a leur perte. Emmet continuait toujours son recit, parlant du sang de la jeune Swan, des vagues de calme que Jasper esseyait de prodiguer a chacun des habitants de la maison, le fait qu'il voulait partir en compagnie de Rosalie, mais que celle ci bien sur ne vulait pas donné un tel plaisir pour ainsi rendre les choses faciles et puis quelque chose fit ouvrire brusquement les yeux de Carlisle. Ce fut quand Emmet parla d'avoir gifflé Alice.

Carlisle ne bougea toujours pas. Son visage resté serein, pourtant interieurement de l'agitation commencé a apparaitre. La bagarre entre Emmet et Edward, les coléres et tristesses d'Esmée et maintenant la giffle qu'avait reçu Alice. Quatre membres de la famille sur sept avaient été toucher par ce jeu puérile de la petite princesse Rosalie. Le pére fut par contre content de voir qu'Alice ne tenait plus rigueur de se fait a Emmet. Et puis un cinqieme membre, Jasper. Bien sur qu'il avait été boulverser de voir son petit lutin se voir giffler. Enfin Emmet fini par ce qu'il savait déjà avec ses impression en plus.

Carlisle enleva alors ses mains de devant ses lèvres fixant toujours Emmet. Il se contraignait a le faire car il ne sut s'il fixait Roslaie quel regard il lui jetterai. Il ne savait si c'était un regard qui l'esserait voir le trouble qu'il ressentait, la colére qu'il avait envie de dire tous haut et pour autant qu'il metrisait, ou de deception face a son geste qui aurait put les perdre tous. Puis Emmet fini sur une question quelque peut comique afin de, sembla t il a Carlisle, detendre l'atmosphére. Il vit qe celui sit sourit. Au moins mmet semblait etre revenue lui même et le pére de famille fut content de cela.

C'est alors Qu'Edward et esmée entrérent dans la piéce. Edward se plaça de sorte a voire tous le monde et a se faire voir de tous tandis qu'Esmée restait loin de la salle. Carlisle eut un soupire. Il se leva alors et marchant presque noramlement il alla prendre sa femme. Il attrappa sa main toute en lui adressant un sourire et la conduisit dans le salon ,là ou se tenait la réunion familliale. Il la fit assoir sur le siége ou lui même était assit il y avait peu et posa sa main sur son épaule. Mais avant de poursuivre sur ses explications au sujet de Rosalie il devait questionner Edward.( je laisse laise monté la pression pour notre petite princesse XD)

Comment va la jeune demoiselle Swan ? Quelles fut ses impressions ?

Il ne voulait pas que Bella se doute de quelque chose pour le moment. Et puis Cette Victoria l'inquité aussi a ce sujet. Elle avait put voir que Les Cullen et surtout Edward lui accordé bien trod d'importance, même pour des vampires végtériens. Puis finalement il posa son regard sur Rosalie. Le regard de son pére fut un mélange de questionnement et de représaille mais se qui dominait le plus fut la contrariété et la désolation. Il attendait maintenant la réponse d'Edward pour enfin arrivait sur l'armée qui avait jetter l'arme de destruction massive sur le manoir, une armée a elle toute seule, Rosalie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Cullen

avatar

Masculin
Nombre de messages : 352
Age : 28
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: t   Lun 7 Juil - 13:03

Edward toujours immobile legerement en retrait face aux siens les observaient et finit par arrété son regard sur son pere.
Apres les explications d'Emmett sur les taupes ,ayant remarqué sa presence il demandait des nouvelles de l'humaine.Le jeune homme ne put donc s'empeché de sourire ,en depit de sa reel inquietude en se qui concernait Bella ,il cherchait aussi vraisemblablement a faire mijoté Rosalie.Cela amusa beaucoup Edward qui ne s'en cacha pas bien au contraire.

"Elle va bien ,dit il la tension revenant derriere l'amusement affiché.Il semble que nous l'eu ayons fait forte impression.Veux tu plus de details se qu'elle a pensée ou dois je gardé cela pour moi?"

Le jeune homme savait qu'en donnant plus de details il risquait sans doute de provoqué la gene et le sentiment de honte pour la ou les personnes ayant ouvertement participé au trouble.Et si il n'en voulait pas a son frere ,il contait bien cependant descendre d'une maniere ou d'une autre sa soeur en fleche.Rosalie devait comprendre que ce n'etait pas un jeu.Elle aurait deja d'ailleurs du le savoir ,aucun des cullens jusqu'a present n'avait souhaitait avec tant de ferveur declenché la colere d'Edward.Tous estimé cela bien trop risqué et non sans raison.
Il reporta donc son attention sur la blonde sculptural .

"Si les choses venaient a etre trop compliqué pour certains d'entre nous je pourrais m'eloigné quelque temps."

Le jeune homme regarda alors tout le monde tour a tour pour jaugeait la reaction de chacun.Il ne sentait manifestement pas a meme d'évité Bella ,il devrait donc faire avec et si cela derangeait au point de les mettres tous en conflits l'idée de s'eclipsé n'etait sans doute pas si mauvaise meme si pour le moment c'était plus une façon de provoqué qu'autre chose.Il attendit donc patienment de voir l'un d'entre eux dire ou faire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Ven 11 Juil - 5:42

La vie est d'une dureté effarante. Surtout lorsqu'on est condamné à la parcourir seule. Toute ces périodes de vide, trahis par cette solitude oppressante, ces instants in l'on considère le passé d'un oeil plus sage, et lorsqu"on a dans notre existence de quoi en remplir plusieurs, cela deviens totalement insurmontable. Oh, bien sur, nous ne sommes jamais vraiment seul. N'importe qui peut tenté de combler le manque. Mais c'est lorsque l'on s'aperçoit que ces personnes sont n'importe qui que l'on sent la douleur ressurgir, avide de souffrance. Mais il y a pire. Un instant qui ne peut se vivre plusieurs fois dans une vie, sous peine d'alimenter le désespoir qui peux conduire à sa perte. C'est le fait de voir défiler notre avenir auprès de ceux que l'on aime réellement. Le fait que cet avenir soit conditionné à un regard, à un jugement. On ne peux comprendre cette douleur si elle ne fait pas partit de notre vécu. Et c'est dans cette torture que les compromis prennent tout leurs sen, que l'on dois laissé tomber son orgueil, se débarrasser de ses préjugés.

C'était bien là que résidait le problème. Jamais Rosalie n'aurais pu se débarrassé de ces sentiment qui la caractérisait. Et lorsqu'elle avait vu le visage de ceux qu'elle aimait réduit à une douloureuse interrogation, elle su à nouveau ce que la paix pouvait être. Ce sentiment de puissance face à leur doute et leur violence. Leurs subite accès de rage. Leurs brusque manque de subtilité. Tout cela était pour plaire à la sadique demoiselle. Son plan machiavélique avait fonctionné au delà de ses espérances. Mais elle aurait tout de même pu montré plus de joie. Son père, ce félon, n'ignorait pas qu'elle aspirait ardemment à être le centre de l'attention, et ce dernier faisait en sorte de retardé l'inévitable, faisant languir la demoiselle, malgré l'impatience et les sous entendus de sa sœur et les regard courroucés et interrogateur du reste de sa famille. Dans un sens, elle trouvait cela pitoyable. Un tel manque de finesse et de subtilité accompagné d'un soupçon de stupidité l'étonnait de la part de Carlisle, lequel s'était toujours montré dépourvu de la moindre rudesse d'esprit. D'autant qu'il devait se douté qu'elle ne mourrait pas d'envie de s'expliquer même si elle avait prévu d'être rigoureusement sincère. Non pas dans un but repentant mais car ses véritable intentions étaient empreinte d'une perfidie mortelle, ce dont son cher frère n'avait pas manqué de s'apercevoir vu son expression. Elle savait qu'elle attiserait encore la colère des siens et après mure réflexion, elle ne pouvait se résoudre à renoncé de semer la zizanie partout ou elle allait. Ce serait renier sa nature, et c'était inconcevable.

Elle écouta alors l'histoire de son époux jusqu'au bout. En un sens, il était logique que ce soit lui qui parle en premier, lui seul c'était laissé aller à la violence, seule chose pour laquelle Rosalie s'en voulait réellement. Bien sur, comme à son habitude, il en rajouta et l'histoire de la taupe étira un sourire sur le visage de la diablesse. Il s'excusa également auprès d'Alice, laquelle sembla lui pardonné, tout en commentant le fait qu'il assumait ses actes contrairement à d'autre. et le sourire hypocrite que lui lança sa soeur laissa Rosalie de marbre. Elle en avait surtout après Edward et c'était à chacun de choisir son camp, Rosalie n'en avait que faire des opinion des autres, surtout lorsqu'elles ne lui étaient pas favorables. Elle ne pris même pas la peine de lui jeter un de ces regard noir dont elle avait le secret. Elle concentra toute son attention sur l'échange qui avait lieu sous ses yeux.

Carlisle demandait à Edward ce que l'humaine avait pensé de la soirée. Tout bonnement ridicule, comme si il s'agissait d'une simple invitation de courtoisie. Rosalie leva les yeux au ciel, il aurait été préférable que Bella ai eu la peur de sa vie et se soit enfui de Forks en se jurant de ne jamais recroiser le chemin de Cullen. Son frère aurait réussit à l'oublier et cela aurait évité de nombreuses complications. Mais rien. Elle les avaient juste trouvé un peu étrange. Si elle savait qu'elle avait pénétré dans un nid de vampire.

A cette pensé elle émis un petit rire qui lui valu des regard réprobateur des siens. Décidant que s'en était assez, elle pris la parole, toisant chacun du regard.


-Il suffit je pense, dit elle d'une voix calme mais ferme, tu me reproche de ne pas assumer mes actes Alicec'est pourtant le cas. Si personne n'y vois d'inconvénients je vrai relater mes intentions, pour que personne ne se méprenne.

Elle jata un coup d'oeil à sa famille et, voyant que personne ne répliquait, elle enchaina


-Tout d'abord, sachez que je ne demande en aucun cas le pardon, je ne regrette en rien ce que j'ai fait, et si c'était à refaire et bien... je règlerais seulement cela avec les intéressés. Puisque malgrés tout je regrette ce qui à faillit subvenir avec jasper et Emmett, et ce qui est advenu entre Alice et Emmett. Vous n'étiez pas concernés.
Je suppose que chacun d'entre vous sait que j'ai fait ça par jalousie et par orgueil, pour me venger d'Edward pour ce que je considère comme un affront personnel. C'est une explication simpliste mais exact, je ne vous contredirait pas.
Au départ Edward, lorsque j'ai appris l'existence de cette fille, Bella, dont le sang avait un tel impact sur tes sens, j'étais inquiète mais compréhensive. Si tu l'avait tué nous aurions du partir. Mais un jour tout cela à changé. Cette humaine, dont je suis voué à la haïr pour l'éternité pour risqué de trahir notre secret n'a plus eu que de l'emprise sur tes instincs. (elle lui jeta un regard dégoutté) Tu l'observe jour et nuit, le moindre de ses geste te fascine.
Bien sur, je pourrait dire que tout cela met notre secret en dangé, que telle est la raison de ma haine mais je ne mentirait pas. Oui je suis jalouse, oui mon orgueil est blessé par tes gout douteux. C'est pour cela que je l'ai invitée. J'ai peut être mis en péril nos secret d'avantage que toi mais au moins j'essaie de mettre une barrière entre nos deux espèces. Par intérêt, certes, mes intention ne sont peut être pas aussi honorable que les tiennes mais seul le résultat compte...


Elle regarda les siens, les défiant du regard, elle avait tout débité d'un ton calme mais ses yeux lancait des éclair. Elle s'était plus adressé à Edward mais ses parole étaient destinés à tous, personne ne s'y mépris. A présant, le sort était jetté, mais elle était plus confiante que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
madou

avatar

Féminin
Nombre de messages : 384
Age : 29
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   Sam 12 Juil - 8:42

Esmée restait à l'ecart des autres pour ne pas deranger.Puis elle vit son mari se lever et se diriger vers elle.Il lui attrapa la main avec un sourire.Certainement pour la rassurer.Puis il pris sa main et l'emmena s'assoire pres de lui à l'endroit où il se trouvait.Puis il posa sa main sur son épaule.

Esmée était bien.Elle aimait rester pres de son mari,puis elle pouvait remarquer que l'ambiance avait beaucoup chanhé depuis son depart.Emmett avait demander pardon à Alice.Alice lui avait pardonné.

Puis Carlisle demanda à Edward comment allait Isabella Swan.Esmés se demandait aussi comment elle allait,elle devait certainemant se poser de nombreuses question.Esmée s'inquietait sur leur secret.Puis Edward la rassura en disant qu'elle allait bien et qu'on lui avait fait forte impression.Puis il commença à dire qu'il pouvait s'eloig,é si cela posait des problemes à certaines personne.Il regardait Rosalie en disant cela.

Esmée serra la main de osn mari.Elle ne voulait surtout pas que son fils parte.Elle detastait quand un de ses enfants s'éloignait.Elle n'osait rien dire,elle preferait laisser la parole à son mari où aux autres.Mais elle affichait comme même une grimace sur son visage.

Puis Rosalie se mit à parler.Elle raconta alors pourquoi elle inviter Bella.Rosalie était jalouse de Bella et de la maniere dont Edward se comportait avec elle.Elle disait qu'elle avait peur que le secret soit devoilé à cause de l'attitude qu'Edward avait par rapport à Bella.

Esmée respira un bon coup et decida de briser le silence.

-Rosalie,tu dit qu'Edward met notre secret en danger par son attitude qu'il a avec Isabella.Mais toi aussi tu a mis notre secret en danger en emmenant cette humaine dans notre maison.Tu savait bien que tout le monde serrai là.Tu dit qu'Emmett,Alice ou encore Jasper n'était pas conserné.Que tu voulait juste t'en prendre à Edward.Mais tu croyait qu'ils allaient rester là à rien faire?

Elle disait cela d'une voie douce.Elle ne s'énervait plus.Elle ne voulait pas se disputer avec Rosalie.Elle resta assie près de son mari et attendait une reponse de Rosalie ou que quelqu'un dise quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madoudu9128.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Explication et Représaille [Pv Les Cullen ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UNE TOUTE PETITE EXPLICATION SUR LA DEMISSION D'ALAIN JUPE !
» Alice Cullen
» Les subprimes, explication simplissime
» Explication banque
» Explication ( Abdel )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fascination :: Forks :: Les Résidences :: Manoir des Cullen :: Salon-
Sauter vers: